mercredi 30 mai 2018

Leve België-Vive la Belgique



Des camping-caristes belges au musée





Belges en goguette

Une quarantaine de camping-caristes ont fait une halte de quelques jours dans le Bassin minier, le temps pour eux de visiter nos lieux emblématiques, notamment le musée de la Maison d’Ecole. Ils sont passés ensuite par le musée du Camion, le musée de la Mine et le Château de la Verrerie.






La visite de nos salles s’est déroulées en deux groupes mixtes pour l’occasion, flamands et wallons furent mélangés (dans la bonne humeur bien sûr). Visite intéressantes durant laquelle un des visiteurs nous a confié, en aparté, posséder une carte de la Belgique du 18ième siècle, période appelée « période française ». Cette dernière suivit les soulèvements des révolutions brabançonne et liégeoise. Les révolutionnaires de 1789 firent table rase de l’ancienne organisation politique et des différentes dénominations géographiques. Ils divisèrent le territoire en neuf départements français : le duché du brabant fut divisé entre les départements de la Dyle et des Deux-Nèthes, le département de l’Ourthe se calqua sur la partie centrale de l’ancienne principauté de Lège, le comté de Hainaut devint le département de Jemmapes et ainsi de suite. La chute du Premier Empire mit fin à cette « collaboration ». Notre ami notait, avec humour, que son pays avait subi diverses invasions et connu divers régimes mais que la période récente de 18 mois sans gouvernement n’avait pas été la pire ! A chacun son jugement…


Subdivisions territoriales de la Première République Française. Le territoire des actuelles provinces wallonnes et du Grand-Duché de Luxembourg correspond au département « des Forêts » (source Wikipédia)

Voilà une visite qui fut riche en échanges et qui entraîna des commentaires flatteurs pour les guides. Les globe-trotters ont ensuite contibué leur périple vers le musée du camion, à pied, et au son de « Vive la Belgique » pour les wallons et de « Leve België » pour les flamands !




P.P


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire