vendredi 12 octobre 2018

La morale avant tout



A l’école de Jules Ferry

« La morale avant tout »

Et ensuite... ?


LOI DU 28 MARS 1882
organisant les écoles primaires élémentaires
Art.1er. – L’instruction primaire comprend :
-       L’instruction morale et civique ;
-       La lecture et l’écriture ;
-       La langue et les éléments de la littérature française…
A l’éducation religieuse, supprimée par cette loi, dans les écoles primaires publiques, les républicains cherchaient à substituer une morale laïque, républicaine et patriotique. Cinq ans plus tard, les instructions de 1887 donneront toutes précisions sur le but et les caractères de cet enseignement moral.


samedi 6 octobre 2018

L'exposition itinérante "De l'école aux tranchées" c'est parti !



Exposition itinérante
« De l’école aux tranchées »
Premier succès à Saint-Vallier



Les bénévoles : à l’installation, à l’accueil des groupes, au guidage des visiteurs… et au démontage.

Près de 300 visiteurs en une semaine

2018 : dernière ligne droite dans la commémoration du Centenaire de la Grande Guerre. Le public scolaire plébiscite toujours l’action du musée avec ses 3 expositions labellisées par le Comité National du Centenaire depuis 2014. Cette « piqûre de rappel » des deux précédentes expositions avant l’inauguration de la dernière le 11 novembre 2018 (« 1918 : l’espoir d’une paix universelle ! Période 1918-1939 ») a été visitée par 14 classes de la ville (155 élèves et maîtres d’élémentaire, 125 élèves et professeurs du collège Copernic), ainsi que par le grand public. 




mardi 2 octobre 2018

2018 : dernière année de Commémoration du Centenaire de la Grande Guerre. Chronique N°7



« Les Instits du Centenaire ! »
Les normaliens mobilisés
Hommage aux promotions de la guerre


Assemblée Générale extraordinaire de l’AVNP71, hommage aux normaliens morts pour la France, ESPE Mâcon, 13 juin 2017 (photo Yves Miniau, http://aaeenm.over-blog.com/)

PREAMBULE

Les élèves et les anciens élèves de l’Ecole Normale de Mâcon ont payé un lourd tribut et notamment les promotions de 1897 à 1915 qui furent véritablement décimées (les plus touchées : la promotion 1906-1909 : 10 tués sur 29 élèves et la promotion 1912-1915 : 12 tués sur 30 élèves). La promotion la plus âgée appelée fut la 1887/190 (les membres avaient 45 ans ou moins en 1914, âge maximum pour le service actif).
Le 1er septembre 1921, on apposa une plaque commémorative dans le hall d’entrée de l’Ecole Normale. Elle comporte 102 noms, à l’issue de nos recherches dans le Livre d’Or des instituteurs tués en 14/18, nous avons décidé d’y associer les noms des 27 instituteurs, morts pour la France eux-aussi, et qui ne figurent pas sur cette plaque pour diverses raisons (maîtres issues d’autres Ecoles Normales, maîtres n’étant pas passés par une Ecole Normale ou tout simplement des maîtres décédés après 1921 des suites de leurs blessures de guerre).

Exposition itinérante « Des bataillons scolaires aux tranchées »
Médiathèque de Blanzy du 06/10 au 14/10
Mairie de Tournus du 16/10 au 23/10
Embarcadère à Montceau du 03/11 au 11/11 (exposition complète)